Un Belge sur deux éprouve beaucoup de plaisir au travail

Werkplezier Accent Jobs

Accent est le pionnier du plaisir au travail. Voilà plus de 25 ans que nous nous efforçons d’instaurer un cadre de travail au sein duquel nos collaborateurs se sentent bien. Mieux : nous avons pour mission de trouver pour nos collaborateurs un travail où ils peuvent eux aussi éprouver du plaisir. Nous avons lancé fin 2020 une enquête sur le plaisir au travail en Belgique. Les résultats ? Un Belge sur deux éprouve du plaisir au travail, et le responsable y contribue largement.

Les facteurs du plaisir au travail : autonomie, cohésion et compétence

C’est essentiel de bien se sentir au travail. Cela a un impact sur votre bien-être et votre productivité, au travail comme en dehors. Selon plusieurs recherches sur la motivation, l’autonomie, la cohésion et la compétence sont les trois grands piliers du plaisir au travail. « Chez Accent, nous misons sur le plaisir au travail du personnel dès le premier jour », explique Anouk Lagae, CEO d’Accent. « Car on obtient de meilleurs résultats avec une équipe qui aime faire son travail. »

 

54 % des Belges éprouvent beaucoup de plaisir au travail

Un peu plus d’un Belge sur deux (54,4 %) affirme éprouver beaucoup de plaisir au travail à son poste actuel. C’est ce qu’indique l’enquête* sur le plaisir au travail que nous avons lancée fin 2020 avec Impetus Academy, spin-off de l’Université de Gand, et menée auprès de 1 001 répondants. Il en ressort que les plus de 55 ans éprouvent bien plus de plaisir au travail que leurs collègues de 35 à 44 ans. Les répondants sont entre autres satisfaits du contact avec leurs collègues, de la sûreté de leur emploi, de la marge de créativité et du sens qu’a leur travail.

Maarten Vansteenkiste, psychologue de la motivation et professeur à l’Université de Gand : « Le plaisir au travail est d’une importance capitale, car les travailleurs intrinsèquement motivés sont plus assidus, proactifs et productifs. Nous tirons du plaisir de la nature de notre travail, mais également de la bonne entente et de l’entraide entre collègues. Comme le télétravail est très répandu en cette période de coronavirus, les journées de travail deviennent plus monotones et nous sommes contraints de faire pleuve de plus de discipline. Parallèlement, nous sommes plus libres, mais nous manquons de structure. C’est important pour être satisfait du travail accompli en fin de journée. »

 

Les responsables motivants et la marge de décision cruciaux pour le plaisir au travail

L’enquête souligne le rôle capital des responsables 63,1 % des répondants affirment que leur responsable est très motivant : il écoute les propositions, leur fait confiance et soutient le développement professionnel et personnel des travailleurs.

D’autre part, 34,5 % déclarent que leur responsable les démotive en les faisant culpabiliser. Pas moins de 40 % d’entre eux indiquent qu’ils ne reçoivent pas ou peu de soutien dans leur développement professionnel et personnel. C’est en particulier le cas des 35 à 54 ans. Par ailleurs, 32,5 % affirment qu’ils n’ont pas ou peu de marge de décision dans leur travail, parce qu’ils reçoivent peu de responsabilités ou de pouvoir de décision.

Un responsable motivant et une marge de décision suffisante sont deux éléments cruciaux qui influencent le plaisir au travail, selon la Prof. Nathalie Aelterman de l’Université de Gand : « Nous satisfaisons le besoin d’autonomie des membres de notre équipe en instaurant le dialogue, en donnant le choix et en adaptant la nature des tâches à leurs centres d’intérêt. Enfin, il est important que les membres de l’équipe se sentent soutenus par leurs responsables. Un responsable qui fait attention aux signaux que son équipe lui envoie, qui se rend sur le terrain et qui s’intéresse aux occupations de ses collaborateurs sur le plan professionnel et privé pourra construire une meilleure relation avec son équipe. Tous ces éléments sont la clé de plus de bien-être et de moins de burn-out, mais également d’une plus grande capacité d’adaptation, de plus d’initiative et de meilleures prestations au travail. »

Le 4 février, nous organisons un webinaire sur le plaisir au travail en Belgique avec Prof. Nathalie Aelterman. Vous pouvez vous inscrire ici. Curieux de connaître la place qu’occupe le plaisir au travail dans votre entreprise ? Inscrivez-vous à la Grande étude sur le plaisir au travail pour recevoir un rapport détaillé avec tous vos résultats.

* Impetus Academy, spin-off de l’Université de Gand, a réalisé, à la demande et avec l’aide d’Accent, l’entreprise spécialisée dans le placement de talents, une enquête sur le plaisir au travail sur un échantillon représentatif de 1 001 répondants entre le 12 et le 18 novembre 2020 (51,9 % d’hommes ; âge moyen de 41,61 ans).

Partagez cet article

Pieter Ugille

Pieter Ugille Press & Research Manager

  • Hoeveel is jouw huishoudelijk werk waard?
    Accent Jobs | Tendances

    Combien vaut réellement votre travail domestique?

    Le vendredi 19 juin, nous avons célébré « la Journée de l’aide-ménagère ». Envie de savoir combien valent les tâches domestiques que vous effectuez? Combien vous gagneriez si vous perceviez un salaire pour ce travail? Découvrez-le en répondant à ce test!

  • Bouwnieuws et Accent Construct
    Tendances | Accent Jobs

    Vous recherchez de nouveaux collaborateurs. Et si vous faisiez appel à des travailleurs intérimaires ?

    Aujourd’hui, la recherche de bons collaborateurs s’apparente à la proverbiale recherche de l’aiguille dans la botte de foin. Comment repérer l’oiseau rare dans une offre déjà raréfiée ? Le travail intérimaire représente-t-il vraiment un tremplin vers le contrat à durée indéterminée ? Bouwnieuws s’est enquis auprès de deux entrepreneurs de leur expérience en matière de travailleurs intérimaires et a également sollicité l’avis de deux experts d’Accent.
  • Accent Innovatiebeurs
    Accent Jobs | Tendances

    Accent pose les fondations de l’avenir

    Les 18 et 19 octobre 2019 s’est tenue la deuxième édition de notre Salon de l’innovation Accent, un événement étalé sur deux jours et destiné à redorer le blason des professions techniques auprès des jeunes. L’idée était de balayer les clichés selon lesquels les métiers techniques et du secteur de la construction sont monotones et pénibles, qui sont complètement dépassés aujourd’hui. Nous avons demandé à Lien Byttebier, General Manager d’Accent Construct à l’initiative du projet, ce qu’elle a pensé de l’événement.
  • Accent Jobs | Tendances

    Jobs in Flanders : un projet visant à pourvoir les postes vacants en Flandre avec des chômeurs bruxellois

    Jobs in Flanders est un projet que nous avons mis sur pied en octobre 2019 afin de résoudre, d’une pierre deux coups, le problème du chômage à Bruxelles et celui des postes vacants à pourvoir en Flandre. Par cette initiative, nous cherchons à convaincre les chômeurs bruxellois n’ayant pas d’affinités particulières avec la capitale d’aller travailler en Flandre. Et cette approche porte ses fruits car, en un mois à peine, nous avons trouvé pas moins de 10 personnes prêtes à se rendre en Flandre pour travailler. Deux d’entre elles ont d’ailleurs déjà déménagé et pris leurs fonctions. Vu les résultats positifs du projet pilote sur un mois, nous avons décidé d’intégrer ce projet dans notre infrastructure.
  • Sharejobs
    Tendances | Accent Jobs

    SHAREJOBS : nous partageons aussi nos talents en interne !

    À la fin du mois de mai, nous avons lancé SHAREJOBS, une plate-forme de partage sur laquelle les entreprises peuvent (temporairement) se prêter des collaborateurs, mais sans devoir supporter l'administration complexe qu'un tel échange implique souvent.