La vie d’un roadie : le rock’n roll en coulisses

La vie d’un roadie : le rock’n roll en coulisses

Ceux qui jettent de temps en temps un œil sur nos offres d’emploi l’ont sans doute déjà vu : nous sommes à la recherche de roadies. Mais à quoi ressemble la vie d’un vrai roadie ? Découvrez le ici !

Travailler dans la musique, c’est entrer dans un monde intrigant et particulièrement convoité. Alors que certains rêvent de monter sur scène pour être acclamés telle une rockstar, d’autres préfèrent occuper une place plus discrète dans les backstage, comme le roadie. Son travail de l’ombre consiste à s’assurer que le show se déroule sans encombre de la première à la dernière seconde, tout en ayant la chance de pouvoir profiter pleinement de la vie en tournée. Le meilleur des deux mondes, me diriez-vous ? Dans ce dossier, nous vous présentons le travail d’un roadie, qui est au final bien plus qu’un job.

 

Invisible, mais indispensable

Un roadie est un collaborateur qui aide un groupe à organiser sur le terrain dles concerts ou la tournée. Pour les grands artistes, dont les shows sont particulièrement difficiles à mettre en place, l’équipe de roadies se compose généralement de plusieurs personnes, chacune experte dans son domaine, allant des responsables scène aux éclairagistes. Mais la plupart du temps, un roadie désigne la petite main qui s’assure que les concerts se déroulent comme prévu.

Le roadie et le groupe pour lequel il travaille seront amenés à passer la plupart de leur temps ensemble. Il est donc primordial qu’entre eux, l’entente soit excellente. Avec le temps, un vrai lien d’amitié peut même se créer. Un membre du groupe a besoin de partager quelque chose qu’il a sur le cœur ? Il fait alors appel au roadie, le psychologue de tournée.

Sur le tas

Respecter des heures de bureau ? Très peu pour vous ! Travailler le soir ou même la nuit ? Pas de soucis ! Parfois plusieurs jours d’affilée ? Cela ne vous effraie pas ! Le job de roadie est alors fait pour vous. Sachez aussi que les périodes de travail sont très variables : tant que le groupe donne des représentations, vous ne saurez pas où donner de la tête, mais les périodes entre les tournées sont plutôt calmes. C’est pourquoi la plupart des roadies combinent ce job avec un autre temps partiel dans le monde de la musique. En ce qui concerne les tâches remplies par le roadie, elles sont particulièrement variables et imprévisibles, car elles dépendent fortement de l’endroit où se tient le concert et de la taille de la scène. De plus, le roadie est toujours la première personne à qui l’on fait appel en cas d’imprévu ou problème technique. C’est pour cette raison qu’une bonne capacité à gérer le stress n’est pas un atout pour ce job, mais bien un must ! Il est également de la responsabilité du roadie :

  • d’installer les instruments et les accorder ;
  • d’effectuer les balances ;
  • de changer les cordes cassées et s’occuper d’entretenir les instruments ;
  • de fournir le groupe en eau, en liquide houblonné ou autres boissons ;
  • de conduire le bus (de la tournée), le charger et le décharger ;
  • de faire office de garde du corps du groupe et de leur matériel ;
  • de régler le son et l’éclairage.

Et ceci n’est sûrement pas une liste exhaustive. Non seulement, un roadie doit être en bonne forme physique, mais il doit se montrer parfaitement organisé, disposer de suffisamment de compétences techniques, faire preuve de modestie et être un expert du multitâche. Mais où acquérir toutes ces compétences ? Certainement pas en cours ! C’est en forgeant qu’on devient forgeron, cela vaut donc aussi pour le roadie. Commencez par travailler pour de petits groupes et créez votre réseau de contacts dans le monde de la musique. En moins de temps qu’il ne faut pour le lire, vous suerez des gouttes en poussant les flightcase de vos idoles.

Road(ie) to fame

On entend souvent que les roadies sont des « musiciens frustrés ». Rien n’est moins vrai, bien évidemment. D’une part, la majorité des roadies n’aspirent pas vraiment à se produire sur scène et d’autre part, l’histoire nous montre que des personnes ayant travaillé à ce poste ont ensuite réussi à percer dans le monde de la musique. Ruben Block par exemple, le guitariste de Triggerfinger, a été pendant de nombreuses années le roadie du groupe De Mens – « le meilleur de tous les temps » à en croire Frank Vander Linden. Noel Gallagher a, lui aussi, travaillé comme roadie, mais pour les Inspiral Carpets, après avoir raté l’audition pour devenir le chanteur principal du groupe. Le roadie du groupe de hip-hop Digital Underground n’était autre que le rappeur Tupac Shakur, avant qu’il ne devienne la star internationale que l’on connait, et Lemmy du groupe Motörhead s’est à son tour occupé d’installer sur scène les instruments de Jimmy Hendrix (et de nettoyer la scène une fois que le virtuose y avait fracassé ses guitares).

Journal d’un roadie

Bien que le rôle de roadie consiste davantage à transpirer en tirant et soulevant du matériel qu’à mener la vie de rock star, il n’est pas rare d’entendre toutes sortes d’histoires déjantées qui se sont passées en tournée. Jef Hickey, le roadie de groupes tels que Queens of the Stone Age ou encore Megadeth, voyait son job, mais surtout son accès au backstage, comme un vrai aimant à minettes. L’éclairagiste de Van Halen se souvient, quant à lui, d’anecdotes plutôt croustillantes : quelques minutes avant un concert dans un grand festival, David Lee Roth avait décidé de retourner à l’hôtel avec plusieurs femmes, au grand dam des autres musiciens et du staff ! Un autre roadie n’a pas oublié les after du groupe : elles avaient souvent lieu dans sa chambre, qui se transformait généralement en fumoir. Résultat ? Il était toujours le dernier à s’endormir, dans des draps couverts de cendres. Sympa ! Une dernière pour la route : l’ancien roadie du groupe Black Box Revelation se souvient de l’horrible tournée de neuf mois à travers les États-Unis. Habitués à une certain luxe lorsqu’ils étaient en Belgique, les membres de l’équipe n’avaient en effet que pour seul lit un fauteuil ou devaient dormir sur le sol de la maison d’un sympathique spectateur.

Vous travaillez déjà comme assistant de chouettes groupes ? Accent cherche justement des roadies ! Consultez nos offres d’emploi.

Partagez cet article

Ulrieke Van De Weghe

Ulrieke Van De Weghe Event Marketeer

  • Zo zet je koers naar een vaste job
    offre d'emploi

    De l’intérim au contrat fixe

    Accent Jobs ne propose pas de simples jobs intérimaires, mais bien des missions qui comportent une option vers un emploi fixe. Sous le slogan : « Et plus, si affinités » Mais comment faire pour accéder à un emploi fixe ? Voici nos trois conseils pour vous aider.
  • werken als IT manager
    offre d'emploi

    IT Manager : un job de rêve ?

    Crise ou pas, le secteur IT demeure pourvoyeur d’emplois. En quoi consiste le métier d’IT Manager, combien gagne-t-il et quels sont les avantages auxquels il a droit ?
  • Zin in een nieuwe uitdaging? Zoek een nieuwe job na je vakantie
    offre d'emploi | vacances

    Envie d’un nouveau défi ? Cherchez un nouvel emploi à votre retour de vacances !

    Saviez-vous que près de la moitié des Belges appréhendent de reprendre le travail après les vacances ? Ce sentiment disparaît néanmoins après quelques heures d’occupation et après avoir repris contact avec les collègues. Si ce n’est pas le cas, lisez ce qui suit.
  • Werken in de haven: voor het eerst in vijf jaar weer meer jobs in de haven
    offre d'emploi | professions critiques

    Métiers portuaires : l’emploi dans les ports belges est reparti à la hausse pour la première fois depuis cinq ans

    Bonne nouvelle pour ceux qui cherchent du travail dans le secteur maritime, des transports ou de la logistique. Pour la première fois depuis cinq ans, le nombre d’offres d’emploi dans les ports a augmenté. Selon une estimation flash de la Banque nationale, près de 1400 emplois supplémentaires ont été créés dans les ports belges. L’emploi au sein des ports est donc reparti à la hausse.
  • Tussen twaalf en een solliciteert iedereen
    Tendances | offre d'emploi

    Entre midi et treize heures, c’est le moment de postuler !

    D’après une analyse du comportement des utilisateurs de notre site, 37,9 % des visiteurs se rendent sur notre site entre 11 h 00 et 14 h 00, et plus particulièrement entre 12 h 00 et 13 h 00. Il ressort également de cette analyse que le lundi est le jour qui génère le plus de visites pour chercher un nouvel emploi.