Voilà à quoi tu as droit en tant que jeune maman

hier heb je als jonge mama recht op

Mesdames, votre attention svp ! Ce blog peut changer votre vie … Du moins un peu. Tu es enceinte et la date de l’accouchement approche. Tout ce qui tourne autour de la naissance d’un bébé est déjà suffisamment stressant, voici donc quelques petits avantages auxquels tu as droit en tant que jeune maman, pendant et après ta grossesse.

Allocation de naissance

À la naissance de ton enfant, tu auras droit à une allocation, un montant que tu ne percevras qu’une seule fois. Tu peux déjà demander cette allocation de naissance à partir du 6e mois de grossesse.

Allocations familiales

Une fois que ton petit chou sera né, tu auras aussi droit à des allocations familiales. Il s’agit cette fois-ci d’un montant que tu percevras chaque mois. Dans la plupart des cas, l’allocation de naissance et les allocations familiales sont versées par la caisse d’allocations familiales.

Allocation de maternité

Pendant ton congé de maternité, tu as aussi droit, en tant que jeune maman, à une allocation de maternité. Celle-ci te sera versée par ta caisse d’assurance-maladie. Pendant les 30 premiers jours, l’allocation sera calculée sur la base de 82% d’un salaire illimité et, à partir du 31e jour, sur la base de 75% d’un salaire plafonné.

Congé de maternité

Pendant ta grossesse, tu as droit à un congé de maternité de 15 semaines. Tu dois prendre au minimum une semaine et au maximum 6 semaines de congé de maternité avant la naissance. Après la naissance, tu dois par ailleurs prendre au minimum 9 semaines de congé et tu as droit, en fonction des semaines de congé prises avant l’accouchement, à maximum 14 semaines de congé. Petite info pour les hommes : le père a droit à 10 jours de congé de paternité, calculés à partir du jour de l’accouchement.

Congé d’allaitement

Tu peux aussi bénéficier d’un congé d’allaitement, mais il n’existe aucune règle légale globale pour ce type de congé. Ton employeur a peut-être conclu une convention collective de travail en la matière, souvent sans rémunération. Si ton employeur n’a prévu aucune règle à ce sujet, tu peux demander à bénéficier d’un congé d’allaitement. Tu ne percevras par contre aucune allocation de la part de ta caisse d’assurance-maladie pendant ce congé.

Congé parental

Sache enfin que tu as aussi droit à un congé parental et ce, pendant quatre mois. Le jeune papa y a droit lui aussi. Tu peux prendre un congé parental de diverses manières. Tu peux tout d’abord choisir de rester effectivement à la maison pendant 4 mois. Tu peux aussi choisir de travailler pendant huit mois à mi-temps ou 20 mois à 4/5 temps. Attention : le congé parental ne peut pas être pris en cas de travail sur base intérimaire !

Comment retrouver l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle après ton congé ? Découvre notre blog consacré à l’équilibre work-life.

Partagez cet article

Melissa Goossens Project Manager Compliance

  • zwanger en werken waarom het een interessante combinatie kan zijn voor jou
    Atouts & astuces | congé de maternité

    Grossesse et travail : une combinaison plus intéressante qu’il n’y paraît

    Ça y est, vous êtes enceinte ! Votre bébé donne déjà des petits coups de pieds impatients dans le ventre et vous souffrez de temps à autre de nausées. Même si vous êtes enceinte, vous devez continuer à travailler. Comment gérer au mieux travail et grossesse ? Comment transformer certains inconvénients en points positifs, afin d’en tirer avantage ?