Tout savoir sur la prime de fin d’année

alles over eindejaarspremie

Saint-Nicolas attend sur votre toit, et le père Noël trépigne déjà d’impatience. Les cadeaux, les sapins de Noël, les repas et les réceptions : tout cela fait mal au portefeuille. Partout où vous allez, vous entendez l’air de It’s the most wonderful time of the year, mais on ne peut pas dire que ce soit le cas pour votre bourse. Heureusement que la prime de fin d’année est là !

Conditions à remplir pour avoir droit à la prime de fin d’année

Évidemment, on ne reçoit pas de prime de fin d’année en claquant des doigts, ce serait trop facile. Pour en bénéficier, vous devez répondre à un certain nombre de conditions. Mais rassurez-vous, pas besoin de subir un test de condition physique ou une inspection sanitaire pour ça. Tout dépend de votre ancienneté et de votre contrat.

Vieux, plus vieux, le plus vieux

La condition principale pour avoir droit à votre prime de fin d’année, c’est l’ancienneté (du moins dans la commission paritaire 200, qui concerne la plupart des employés). Votre prime dépend donc du nombre de mois ou d’années déjà prestés dans une entreprise en particulier. Les personnes qui ont un contrat fixe doivent avoir au moins 6 mois d’ancienneté. Vous avez un contrat intérimaire ? Alors, vous devez avoir travaillé pendant au moins 65 jours ONSS (jours ouvrés + jours fériés et jours de congé payés) pendant la période de référence qui va du 1er juillet 2015 au 30 juin 2016.

Une prime de fin d’année après un licenciement/une démission en cas de contrat fixe ?

Imaginez que vous avez démissionné. Dans ce cas, votre employeur n’est pas obligé de vous payer de prime de fin d’année, à moins que vous ayez plus de 5 ans d’ancienneté.

Vous êtes licencié et vous travaillez depuis au moins 6 mois pour la même entreprise ? Alors, vous avez bel et bien droit à la prime de fin d’année. Quelle somme allez-vous pouvoir mettre dans votre botte de Noël ? Cela dépend du nombre de mois prestés durant l’année en question.

Votre employeur vous licencie seulement au mois de décembre (et vous travaillez pour lui depuis janvier 2016 au moins) ? Dans ce cas, vous avez travaillé 12 mois et vous avez droit à une prime de fin d’année complète. Un treizième mois sacré, donc. Et si vous êtes par exemple licencié en mars 2016 ? Alors, vous avez directement droit à une prime de fin d’année qui correspond à un quart de votre salaire mensuel brut.

Donc, en bref :


  Travail fixe 
Travail intérimaire
Ancienneté
  • Au moins 6 mois
  • Au moins 6 mois au moment où vous êtes licencié
  • Au moins 5 ans au moment où vous démissionnez
  • Au moins 65 jours ONSS compris dans la période de référence

Contacter, contacter, c’est en faisant de votre mieux que vous apprendrez

Vous avez encore d’autres questions à propos de la prime de fin d’année en tant qu’intérimaire ? Alors, contactez le Fonds Social pour les Intérimaires. Vous pouvez les joindre au numéro 02 203 60 95 ou en envoyant un e-mail à info@sfu-fsi.be.

N’hésitez pas à vous rendre dans l’une de nos nombreuses agences ou contactez notre service Législation sociale au 051 46 09 10.

Vous êtes toujours à la recherche d’un emploi agréable et stimulant assorti d’une prime de fin d'année ? Ne manquez pas de vous rendre à l’agence Accent près de chez vous ou de consulter l’aperçu complet de nos offres d’emploi sur notre site !

Partagez cet article

Melissa Goossens Project Manager Compliance

  • eindejaarspremie
    prime de fin d'année | treizième mois

    Primes de fin d’année pour collaborateurs fixes

    La fin de l’année approche à grands pas et, avec elle, la prime de fin d’année qui, pour nombre de travailleurs, constitue un avantage indéniable durant les fêtes. Mais qu’en est-il exactement de la prime de fin d’année pour les collaborateurs sous contrat de travail fixe? À combien s’élève-t-elle et quand y ont-ils droit?
  • heb ik recht op een eindejaarspremie
    intérimaire | treizième mois

    Ai-je droit à une prime de fin d’année?

    La prime de fin d'année, que l’on appelle généralement « treizième mois », fait partie de votre salaire. Elle est néanmoins soumise aux mêmes obligations fiscales que votre salaire. Vous devez donc payer des impôts et des cotisations de sécurité sociale. La prime de fin d'année n'est pas obligatoire et dépend du secteur dans lequel vous travaillez. Il existe des différences entre les primes des travailleurs permanents et celles des travailleurs intérimaires.
  • Travailler les jours fériés, est-ce autorisé ?
    salaire | vacances

    Travailler les jours fériés, est-ce autorisé ?

    Travailler les jours fériés n’est en principe pas autorisé, mais il y a des exceptions. Le Code du travail du 16 mars 1971 fixe le repos du dimanche et interdit de travailler les jours fériés. La loi prévoit également une exception pour certaines activités, dans certains secteurs d'activité ou certaines circonstances. Vous trouvez le tout assez déroutant ? Nous vous l’expliquons en détail !
  • Equal pay day
    salaire | augmentation de salaire

    Equal Pay Day ou Journée de l’égalité salariale : conseils pour gagner plus en tant que femme

    Aujourd’hui, c’est l’Equal Pay Day, c’est-à-dire le jour jusqu’auquel les femmes doivent travailler pour gagner autant que les hommes en un an. Avec cette journée, l’association féministe Zij-kant espère lutter contre l’écart salarial entre les hommes et les femmes. En 2014, les femmes gagnent toujours 21 % de moins que les hommes. Pour mettre fin à cette injustice, voici déjà quelques conseils utiles pour obtenir un meilleur salaire en tant que femme !
  • Demander une augmentation : comment négocier son salaire ?
    salaire | augmentation de salaire

    Demander une augmentation : comment négocier son salaire ?

    Demander une augmentation ou négocier son salaire n’est pas donné à tout le monde, surtout en période de crise. Le secret d’une négociation de salaire réussie ? Une bonne préparation. Avec ces quelques conseils, partez confiant dans ce type de négociation !