Quand avez-vous droit à un congé pour raisons impérieuses ?

Votre enfant est malade, votre belle-mère a fait une chute dans les escaliers ou votre conjoint(e) subit une intervention chirurgicale le jour où vous devez vous rendre au travail... Heureusement, vous pouvez obtenir dans ces cas un congé pour raisons impérieuses. Quelles conditions devez-vous remplir ? Quelle est la durée du congé pour raisons impérieuses ? Et qu’en est-il de la rémunération ? Ci-dessous, nous vous expliquons tout !

Qu’entend-on par « congé pour raisons impérieuses » ?

Ce congé vous donne le droit en tant que collaborateur de vous absenter du travail pour des raisons impérieuses. Par raison impérieuse, il faut entendre tout événement imprévisible, indépendant du travail, qui requiert l’intervention du collaborateur, notamment en cas de maladie, d’accident ou d’hospitalisation d’un proche.

 

Dans quels cas peut-on bénéficier d’un congé pour raisons impérieuses ?

Vous pouvez obtenir ce congé pour faire face à tout événement imprévisible qui requiert votre intervention. On entend par là les situations suivantes :

  • La maladie, l’accident ou l’hospitalisation du partenaire ou d’un membre de la famille habitant sous le même toit (même si par exemple c’est le grand-père de votre partenaire) ;
  • La maladie, l’accident ou l’hospitalisation d’un enfant (d'un beau-fils/d'une belle-fille) ou d’un des (beaux-) parents, même lorsque cette personne n’habite pas avec vous ;
  • Les dommages matériels importants aux biens du collaborateur, tels que les dégâts causés par un incendie ou une catastrophe naturelle ;
  • L’ordonnance de comparution en personne à une audience lorsque le collaborateur est partie au procès.

 

Le congé pour raisons impérieuses est-il rémunéré ?

Le congé pour raisons impérieuses est en principe non rémunéré. Toutefois, l’entreprise peut conclure une convention prévoyant par exemple le paiement du salaire pendant un certain nombre de jours d’absence.

 

Congé pour raisons impérieuses : quelles sont vos obligations ?

Lorsque vous prenez un congé pour raisons impérieuses, vous êtes tenu, dans la mesure du possible, d’en informer au préalable votre employeur. Si ce n’est pas possible, vous devez l'en informer le plus rapidement possible. De plus, l’employeur peut vous demander de prouver la raison impérieuse à l’aide des documents appropriés ou par tout autre moyen de preuve.

 

Pendant combien de temps peut-on s’absenter du travail pour des raisons impérieuses ?

Pendant le congé pour raisons impérieuses, vous pouvez vous absenter le temps nécessaire à votre intervention. Attention : ce congé pour raisons impérieuses peut s’élever à maximum 10 jours de travail par année civile pour un régime de travail à plein temps. Si vous travaillez à mi-temps, la durée est réduite par rapport aux heures de travail prestées. Les collaborateurs travaillant à temps partiel, ne peuvent donc s’absenter qu’au maximum 5 jours de travail par année civile pour des raisons impérieuses.

Partagez cet article

Melissa Goossens Project Manager Compliance

  • Une journée de congé ou une journée de triche ?
    législation | congé

    Une journée de congé ou une journée de triche ?

    Barack Obama a commis un acte insolite. Il a écrit une note d’autorisation d’absence pour le prof du petit Tyler Sullivan. Le garçon d’onze ans a assisté à un speech d’Obama à Minneapolis et a donc dû sécher les cours. Le garçon était sur la première rangée et a pu serrer la main du président. Obama constatait que le garçon devait manquer des leçons afin de suivre le discours. Aucun problème. Barack Obama a écrit une note d’autorisation d’absence muni du sceau présidentiel. Le prof du garçon a dû accepter la note. On ne peut quand même pas dire non au président des Etats-Unis. Malheureusement, il ne distribue pas des notes à tout le monde. Et une autorisation de de Filip ou Elio n’est peut-être pas aussi convaincante.
  • je verlof meenemen naar het volgende jaar
    législation | vacances

    Peut-on reporter ses jours de congé d’une année à l’autre ?

    Vous attendez toujours avec impatience vos vacances. Et pourtant, à l’approche de la fin de l’année, vous constatez que vous n’avez pas encore pris tous vos jours de congé. Un phénomène plus fréquent qu’on ne le pense ! Que faire ? Pouvez-vous reporter vos jours de congé à l’année suivante ?
  • Tijdskrediet de grote lijnen op een rij
    législation | travail à temps partiel

    Crédit-temps : aperçu des grandes lignes

    Il n’est pas toujours facile de concilier vie privée et vie professionnelle. Parfois, vous avez besoin de souffler un peu : pour vous-même ou pour vos proches. C’est possible, grâce au crédit-temps, anciennement appelé « interruption de carrière.» Vous pouvez ainsi faire une pause dans votre carrière.

  • dag van de arbeid
    congé

    La Fête du Travail: quelques faits

    Le 1er mai (Labour Day) correspond à la Fête du Travail. Ne vous fiez pas à la dénomination anglaise qui fait référence aux femmes enceintes. Basons-nous plutôt sur la dénomination française.
  • petit chômage
    congé

    Quand avez-vous droit au petit chômage ?

    En cas de petit chômage, de courte absence ou de congé de circonstance, vous, en tant qu'employé, avez le droit de vous absenter du travail tout en conservant votre salaire. Dans quels cas avez-vous droit au petit chômage et quels sont les différents types ? Vous le découvrirez ci-dessous.