Des chèques-travail pour lutter contre le chômage des jeunes

Hoe de werkcheque jongerenwerkloosheid een halt moet toeroepen

Les jeunes peu qualifiés trouvent, malgré leurs talents, difficilement du travail. Avec son projet de chèques-travail, la Ministre de l’Emploi, Monica De Coninck (sp.a), veut remédier à ce problème. Le chèque-travail devrait remplacer les mesures du plan Activa, qui offrent une réduction de 1 000 euros par mois aux employeurs qui engagent des travailleurs jeunes et peu qualifiés. Selon Monica De Coninck, les chèques-travail sont beaucoup moins complexes.

Le chèque-travail : 10 euros de l’heure

Le chèque-emploi représente avant tout une simplification administrative. Selon Monica De Coninck, le plan Activa entraîne beaucoup trop de paperasserie, qui nuit à l’efficacité du système. Le chèque-travail permettrait de réduire les tracasseries administratives et de créer 15 000 emplois pour les jeunes peu qualifiés.

Le chèque-travail coûterait 10 euros de l’heure à l’employeur. Pour pouvoir en bénéficier, certaines conditions doivent toutefois être remplies. L’employé ne peut pas être titulaire d’un diplôme d’études secondaires, il doit avoir moins de 30 ans et être inscrit depuis au moins six mois comme demandeur d’emploi.

« Un incitant pour les PME et les petits indépendants »

« Avec la crise, le chômage des jeunes peu qualifiés n’a cessé d’augmenter. En même temps, les mesures du plan Activa ne sont pas adaptées aux PME et petits indépendants », souligne De Coninck à la Chambre. « Pourquoi ne pas s’inspirer du système plus simple des titres-services ? » L’Open Vld voit également d’un bon œil l’idée des chèques-travail. « Cette proposition peut aider des jeunes à démarrer, mais est bonne aussi pour les PME et les petits indépendants qui voudraient engager des jeunes », a déclaré le député Mathias De Clercq.

Controverse sur le timing et la mise en œuvre du chèque-travail.

La proposition de chèques-travail de Monica De Coninck arrive quatre mois avant le transfert de compétences du niveau fédéral vers les entités fédérées. Le timing n’a pas été bien accueilli par tous les partis politiques. « Une concertation avec les entités fédérées serait donc la bienvenue », a fait remarquer le ministre-président flamand, Kris Peeters (CD&V) 

Les employeurs craignent que De Coninck ait promis aux organisations syndicales qu’elles assureraient le paiement des chèques-travail. « On dirait que la Ministre s’est contentée de réformer un système existant pour faire un cadeau aux organisations syndicales », a déclaré le patron d’Unizo, Karel Van Eetvelt. La Ministre n’a cependant pas encore décidé qui délivrerait et paierait les chèques.

Partagez cet article

Melissa Goossens Project Manager Compliance

  • De nieuwe begroting en jouw loon, hoe zit dat nu?
    salaire | législation

    Nouveau budget : quelles conséquences sur votre salaire ?

    Le gouvernement fédéral est parvenu avant-hier, le 20 novembre, à un accord sur le budget 2013. Le gouvernement devait dégager 3,44 milliards d’euros pour répondre aux exigences de l’Union européenne, puis trouver encore 300 millions pour la relance de l’économie.

  • Hoe zit het met jouw vakantiegeld
    vacances | législation

    Qu’en est-il de mon pécule de vacances si je travaille via Accent Jobs ?

    Outre le salaire, vous percevez un pécule de vacances. Quels sont les différents modes de calcul du pécule de vacances pour le régime des ouvriers et celui des employés ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici un bref aperçu des différences.
  • eindejaarspremie
    prime de fin d'année | treizième mois

    Primes de fin d’année pour collaborateurs fixes

    La fin de l’année approche à grands pas et, avec elle, la prime de fin d’année qui, pour nombre de travailleurs, constitue un avantage indéniable durant les fêtes. Mais qu’en est-il exactement de la prime de fin d’année pour les collaborateurs sous contrat de travail fixe? À combien s’élève-t-elle et quand y ont-ils droit?
  • De wet Macron verandert de transportactiviteiten voor Frankrijk
    législation

    La loi Macron change la donne pour les entreprises de transport en France

    En vigueur depuis le 1er juillet 2016, la loi Macron suscite encore de multiples questions. Elle s’applique aux entreprises implantées en dehors de la France et concerne le transport de marchandises et de personnes, que ce soit à bord d’un véhicule léger ou lourd. Nous récapitulons les principales informations.
  • tijdskrediet
    législation

    Crédit-temps

    Le crédit-temps, c’est quoi, c’était quoi avant et ça va devenir quoi ?