Métiers portuaires : l’emploi dans les ports belges est reparti à la hausse pour la première fois depuis cinq ans

Werken in de haven: voor het eerst in vijf jaar weer meer jobs in de haven

Bonne nouvelle pour ceux qui cherchent du travail dans le secteur maritime, des transports ou de la logistique. Pour la première fois depuis cinq ans, le nombre d’offres d’emploi dans les ports a augmenté. Selon une estimation flash de la Banque nationale, près de 1400 emplois supplémentaires ont été créés dans les ports belges. L’emploi au sein des ports est donc reparti à la hausse.

Emplois dans les ports : Anvers en tête

En 2012, l’emploi portuaire direct a progressé de 1 % par rapport à 2011, ce qui représente un total de 116 960 emplois. Entre 2008, année au cours de laquelle les ports belges représentaient près de 124 000 emplois directs, et 2011, le nombre d’emplois dans les ports n’a cessé de baisser.

La hausse de l’emploi portuaire est portée principalement par les ports d’Anvers, de Gand, d’Ostende et de Bruxelles. La hausse est particulièrement sensible à Anvers, avec une augmentation de 1,31 % de l’emploi dans le cluster non maritime : l’industrie, le commerce de gros, le transport et les services logistiques. L’emploi a stagné dans le port de Zeebrugge, et le port de Liège a dû faire face à une réduction du personnel.

Les ports créent plus d’emplois que prévu

Malgré les effets négatifs de la crise économique sur la situation générale de l’emploi dans notre pays, on a observé au cours de l’année dernière une inversion de la tendance baissière de l’emploi dans les ports. Une tendance qui va à l’encontre des prévisions, puisque la Banque Nationale redoutait que les emplois directs ne passent en 2012 sous la barre des 60 000.

Les ports, véritables moteurs de l’emploi

Le secteur portuaire est un puissant moteur économique et restera donc toujours un important pourvoyeur d’emplois. Les ports génèrent de nombreux emplois, tant directs qu’indirects. En 2011, les emplois directs et indirects dans les ports belges se chiffraient à 256 382, soit 6,4 % de l’emploi total en Belgique.

Une bonne nouvelle pour tous ceux qui ambitionnent de trouver dans les prochaines années un emploi dans les ports. Le port d’Anvers compte recruter 4 400 personnes. Environ 2 500 postes vacants sont liés au secteur industriel du port. Les entreprises portuaires et logistiques ont quant à elles 1 892 postes à pourvoir.

À la recherche d’un emploi dans les ports ? Vous trouverez peut-être une offre d’emploi intéressante chez Accent Jobs !

Partagez cet article

Naomi Moray Quality Sales Manager

  • De knelpuntberoepen in de technische sector
    professions critiques

    Les métiers en pénurie dans le secteur technique

    On compte pas moins de 6 624 postes vacants de techniciens de maintenance dans les entreprises flamandes. Dans ce secteur, il existe dès lors un besoin urgent de techniciens spécialisés dans l’installation, la réparation et la maintenance de machines. Le métier de technicien de maintenance figure ainsi en tête des métiers en pénurie en Flandre. Mais ce n’est pas le seul.
  • Zo zet je koers naar een vaste job
    offre d'emploi

    De l’intérim au contrat fixe

    Accent Jobs ne propose pas de simples jobs intérimaires, mais bien des missions qui comportent une option vers un emploi fixe. Sous le slogan : « Et plus, si affinités » Mais comment faire pour accéder à un emploi fixe ? Voici nos trois conseils pour vous aider.
  • werken als IT manager
    offre d'emploi

    IT Manager : un job de rêve ?

    Crise ou pas, le secteur IT demeure pourvoyeur d’emplois. En quoi consiste le métier d’IT Manager, combien gagne-t-il et quels sont les avantages auxquels il a droit ?
  • Alle jobs in de bouw zijn knelpuntberoepen
    professions critiques | presse

    « La pénurie touche tous les métiers de la construction »

    Malgré la crise, les offres d’emploi ne manquent pas dans le secteur de la construction. Tous les profils d’ouvriers du bâtiment sont très convoités. Accent Construct, le spécialiste de la construction au sein de la société d’intérim Accent Jobs, propose plus de 1 000 offres d’emploi et recherche les meilleurs candidats possibles pour ses clients du secteur de la construction.

  • Metsen in extreme weersomstandigheden
    professions critiques | Le temps

    Travaux de maçonnerie dans des conditions climatiques extrêmes : quelques points essentiels

    Au printemps, avec le retour des beaux jours, le métier de maçon peut sembler le meilleur job du monde. Pendant que d’autres sont enfermés dans leur bureau, les maçons profitent du grand air. Hélas, les conditions de travail ne sont pas toujours aussi agréables. En cas de températures extrêmes, le mur doit bien être construit, ce qui est loin d’être évident. Faire des travaux de maçonnerie par températures négatives ou temps de pluie s’avère en effet dangereux et souvent contreproductif. Découvrez ici comment gérer au mieux, en tant que maçon, les conditions météorologiques difficiles.