FPI, maintenant aussi pour les travailleurs français en Belgique

FPI, maintenant aussi pour les travailleurs français en Belgique

La FPI, ou convention de formation professionnelle individuelle, est aujourd’hui bien établie en Belgique. Elle donne aux demandeurs d’emploi, la chance de mettre un pied dans une société où ils sont alors formés, durant 1 à 6 mois, sur les compétences à acquérir pour un poste vacant. Une convention qui dépasse aujourd’hui les frontières nationales.

Formation professionnelle individuelle (FPI), qu’est-ce que c’est?

La formation professionnelle individuelle en entreprise (FPI) a pour objectif d’offrir aux demandeurs d’emploi inoccupés ou aux chômeurs indemnisés une formation pratique et une expérience professionnelle. La FPI est avantageuse tant pour l’employeur que pour l’employé. Pourquoi ? Elle donne à l’employeur la marge de manœuvre financière suffisante pour former un candidat, tandis que le candidat, lui, a la chance de pourvoir accéder à un poste pour lequel il n’est pas pleinement qualifié. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement?

Une convention de FPI peut être conclue lorsqu’un employeur considère une personne comme un candidat potentiel, mais à qui il manque (encore) quelques compétences pour être pleinement qualifié pour le job. Cette convention est un contrat tripartite conclu à l’initiative du service régional de placement et de formation professionnelle (VDAB, Actiris, FOREM ou ADG) entre ce service, un employeur et un demandeur d’emploi. Le contenu de la formation est déterminé en accord avec l’employeur, l’employé et le service de placement. La durée de la FPI peut durer entre 1 et 6 mois. Avec une telle convention, le candidat employé conserve ses avantages et reçoit une prime de productivité. A l’issue de cette formation, l'employeur doit engager le stagiaire pendant une durée au moins égale à la durée de la formation.

Une FPI internationale, pour créer des opportunités

Il arrive régulièrement que des travailleurs belges trouvent un emploi en France, et inversement. Certaines entreprises ont du mal à trouver des travailleurs sur leur propre territoire, et dépassent parfois les frontières pour trouver le candidat adéquat. C’est pourquoi le VDAB, service flamand de placement et de formation professionnelle, et son homologue français, le Pôle Emploi, ont décidé de travailler main dans la main, et d'étendre le champ d'application de la FPI. Le but ? Permettre aux candidats français de trouver plus facilement du travail en Belgique, et inversement.

Concrètement, cela signifie que, pendant la période de FPI, « le stagiaire » continue à percevoir ses allocations de la part de son pays d’origine, tout en travaillant dans une entreprise étrangère. 

Vous souhaitez bénéficier d’une FPI ? Découvrez nos offres d’emploi !

Partagez cet article

Melissa Goossens Project Manager Compliance

  • formation

    Chèques-carrière : l’accompagnement de carrière sur mesure à un prix abordable !

    Votre travail ne vous apporte plus aucune satisfaction ? La pression au travail est trop élevée ? Les chèques-carrière sont la solution qu’il vous faut ! Les chèques-carrière vous permettent de bénéficier, à un prix raisonnable, d’un accompagnement de carrière individuel sur mesure. Les accompagnateurs de carrière vous aident à donner une nouvelle orientation à votre carrière, si bien que vous retournerez bientôt travailler avec le sourire !
  • Vlaams opleidingsverlof
    formation

    Ai-je droit au congé-éducation payé ?

    Le congé-éducation payé est décrit comme « un droit des travailleurs du secteur privé de suivre des formations reconnues et de s'absenter du travail avec maintien de leur rémunération ». Il existe deux sortes de congé-éducation : sous forme de congé supplémentaire pour les formations que vous suivez pendant votre temps libre ou sous forme de congé pour assister aux cours, si les heures de cours coïncident avec les heures de travail.
  • De wet Macron verandert de transportactiviteiten voor Frankrijk
    législation

    La loi Macron change la donne pour les entreprises de transport en France

    En vigueur depuis le 1er juillet 2016, la loi Macron suscite encore de multiples questions. Elle s’applique aux entreprises implantées en dehors de la France et concerne le transport de marchandises et de personnes, que ce soit à bord d’un véhicule léger ou lourd. Nous récapitulons les principales informations.
  • tijdskrediet
    législation

    Crédit-temps

    Le crédit-temps, c’est quoi, c’était quoi avant et ça va devenir quoi ?
  • Belastingsvrijstelling sociaal passief
    législation

    Exonération fiscale sur les charges sociales

    À partir du 1er janvier 2019, les employeurs peuvent bénéficier d'une exonération fiscale sur les charges sociales pour les collaborateurs ayant au moins 5 ans d'ancienneté. Pour les employeurs ayant un grand nombre de collaborateurs à leur service, ce régime peut se traduire par des économies d'impôt conséquentes, même si elles sont temporaires.