Accent Jobs propose aux étudiants de « glisser » jusqu’au job de vacances de leurs rêves

ROULERS, le 15 mai 2015

Une vie bien remplie et des moyens financiers limités : voilà comment se résume le parcours type de l’étudiant. Pour se constituer un pécule, quelque 450 000 étudiants sont appelés cette année à travailler pendant leur temps libre. Désormais, ils trouveront encore plus facilement le job d’étudiant tout près chez eux grâce à Swop, l’application de candidature mobile du spécialiste de recrutement Accent Jobs. Cette app vient en effet de bénéficier d’une mise à jour spéciale « étudiants ».

La mise à jour étudiants de SWOP permet désormais, non seulement de filtrer les recherches par région ou type d’emploi, mais également d’indiquer spécifiquement si l’on recherche un job d’étudiant. L’offre de jobs d’étudiants est étoffée continuellement. L’époque où les étudiants ne travaillaient que pendant les mois d’été est bel et bien révolue.

« Chaque année, les étudiants sont toujours plus nombreux à rechercher un emploi. Et les entreprises recourent elles aussi de plus en plus aux services des étudiants. Grâce à Swop, il n’a jamais été aussi simple de trouver un job d’étudiant : filtrer, « glisser » et poser d’emblée sa candidature, c’est tout ! », souligne Jérôme Caille, CEO d’Accent Jobs.

Swop s’est révélé un grand succès dès son lancement à la fin de l’année 2014. Dès le lancement l’app a été téléchargée 9.154 fois et 325 candidats ont trouvé un emploi de cette façon. Jérôme Caille: « Parmi elles, nous avons constaté que les étudiants étaient relativement nombreux à rechercher un job d’appoint. Or, nos entreprises clients recherchent toujours plus des étudiants pour satisfaire leurs besoins. La mise à jour étudiants de Swop fait se rencontrer l'offre et la demande, avec une facilité d’utilisation qui se double d’une amélioration de la qualité des profils. »

Cette année, la Belgique devrait compter quelque 450 000 étudiants jobistes. En 2013, chaque étudiant jobiste a travaillé 21 jours en moyenne. Un étudiant jobiste sur trois (34,7 %) a même travaillé 25 jours ou plus. Si, jadis, la plupart des étudiants travaillaient exclusivement en été, la majorité des étudiants jobistes travaillent aujourd’hui au minimum durant deux trimestres (55,2 % en 2013). Un étudiant jobiste sur sept (14,2 % en 2013) travaille même toute l’année. Ce qui est la conséquence directe de la modification législative intervenue en 2012. Depuis lors, les étudiants sont autorisés en effet à travailler durant 50 jours (et non plus 23 jours) sous le régime de cotisations ONSS réduites.*

Accent propose d’ores et déjà une grande diversité d’offres d’emploi aux étudiants jobistes via l’app SWOP, principalement dans les secteurs du commerce de détail et l’horeca. « Du vendeur et réassortisseur en magasin au serveur de restaurant, en passant par des fonctions de nettoyage d’avion et de support informatique : tout cela, vous le trouverez via SWOP », conclut Jérôme Caille.

* Source : données chiffrées de l’ONSS

À propos de SWOP

Pour le développement de Swop, Accent Jobs s’est basé sur le principe de l’app très prisée du site de rencontres Tinder. Swipper, c’est aimer, en quelque sorte.
  1. Complétez vos coordonnées et réalisez un selfie ou téléchargez une photo de profil.
  2. Choisissez le(s) secteur(s) qui vous intéresse(nt)t.
  3. Commencez à glisser parmi les offres. Elles sont classées de la plus proche à la plus éloignée.
  4. Glissez vers la gauche si l’offre d’emploi ne vous intéresse pas.
  5. Glissez vers la droite si vous voulez décrocher le job. Ensuite, un collaborateur d’Accent Jobs vous contactera par téléphone dans les 48 heures
L’app est disponible gratuitement dans l’Apple App Store et le Google Play Store. Pour de plus amples informations, surfez sur www.swopajob.be.